Chou de Bruxelles

Saison(s)
Automne, hiver
 
Généralité
Ce sont des choux miniatures qui poussent en formations serrées sur des tiges ligneuses.
 
Origine
Les choux de Bruxelles qui, comme leur nom l'indique, sont apparus sous une forme comestible en Belgique en 1785. Les Belges disent qu'ils furent amenés dans les bagages des légions romaines, et que si l'on prend soin de les déguster en début de repas, on évite l'ivresse. Ils sont cultivés surtout dans les pays du nord ainsi que dans toute la Suisse.
 
Choix
Achetez de petits spécimens, compacts et d'un beau vert franc; évitez les têtes molles et ouvertes avec des feuilles flétries ou jaunies car c'est un signe d'âge avancé.
 
Préparation
Coupez la base et enlevez les premières feuilles. Si les choux de Bruxelles sont assez gros, coupez-les en deux ou en quatre. Pour les faire cuire, incisez légèrement chaque trognon en croix
 
Conservation
Les choux de Bruxelles se conservent pendant plusieurs jours dans un endroit frais ou le bac à légumes du réfrigérateur. Ils se prêtent aussi bien à la congélation.
 
Conseil
Pour augmenter leur digestibilité, faites-les blanchir soigneusement dans de l'eau à peine salée, 4 minutes environ. Faites-les cuire à petits frémissements dans une deuxième eau, avec un cube de bouillon. Si vous voulez garder du goût à vos choux de Bruxelles ne les rafraîchissez pas sous l'eau froide en fin de cuisson. Les Allemands les nomment Rosenkohl (choux-roses), allusion poétique à leur ressemblance avec un bouton de rose.
 
Conseil santé
Le chou de Bruxelles est peu énergétique mais riche en fibres. Il apporte à notre organisme une quantité notable de vitamine C et de carotène. Ne pas consommer les choux de Bruxelles si vous avez des difficultés au niveau du transit intestinal !
 
Idées de recette
 
Chou de Bruxelles